Institute for War and Peace Reporting | Giving Voice, Driving Change

Le combat des radios congolaises

Les stations de radio en RDC sont déterminés à continuer de diffuser, malgré leur manque de moyens.
By Mélanie Gouby
  • Comme beaucoup de stations de radio en RDC, la RTNC n’a que très peu de moyens pour produire et diffuser ses programmes. Les équipements et conditions de travail sont rudimentaires. (Photo: Mélanie Gouby)
    Comme beaucoup de stations de radio en RDC, la RTNC n’a que très peu de moyens pour produire et diffuser ses programmes. Les équipements et conditions de travail sont rudimentaires. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Malgré les difficultés auxquelles ils doivent faire face, le staff de la radio sont enthousiastes et passionnés pare leur travail. (Photo: Mélanie Gouby)
    Malgré les difficultés auxquelles ils doivent faire face, le staff de la radio sont enthousiastes et passionnés pare leur travail. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Bien que la station emploi un certain nombre de femmes, on leur donne rarement l’opportunité de réaliser des reportages. (Photo: Mélanie Gouby)
    Bien que la station emploi un certain nombre de femmes, on leur donne rarement l’opportunité de réaliser des reportages. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Pour ces femmes, c’est le manque de confiance en soi qui est le plus grand obstacle à leur carrière. Participer à des formations et créer un réseau avec d’autres journalistes femme peut les aider à dépasser cette barrière psychologique. (Photo: Mélanie Gouby)
    Pour ces femmes, c’est le manque de confiance en soi qui est le plus grand obstacle à leur carrière. Participer à des formations et créer un réseau avec d’autres journalistes femme peut les aider à dépasser cette barrière psychologique. (Photo: Mélanie Gouby)
  • La rédaction n’a qu’un seul ordinateur. Typique de l’humour congolais, il a été renommé « La secrétaire de rédaction ». (Photo: Mélanie Gouby)
    La rédaction n’a qu’un seul ordinateur. Typique de l’humour congolais, il a été renommé « La secrétaire de rédaction ». (Photo: Mélanie Gouby)
  • Le studio d’enregistrement. (Photo: Mélanie Gouby)
    Le studio d’enregistrement. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Le directeur du studio. (Photo: Mélanie Gouby)
    Le directeur du studio. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Bukavu est une ville dynamique qui s’étend sur les collines qui entourent le lac Kivu.  (Photo: Mélanie Gouby)
    Bukavu est une ville dynamique qui s’étend sur les collines qui entourent le lac Kivu. (Photo: Mélanie Gouby)
  • Une rue de Bukavu (Photo: Mélanie Gouby)
    Une rue de Bukavu (Photo: Mélanie Gouby)

Produire une émission radio ne demande que peu de matériel de base et de moyens. Mais pour une station de radio en République Démocratique du Congo, même des enregistreurs digitaux peu chers, un ordinateur et un mixeur peuvent être difficile à financer. Les photos ci-dessus ont été prises à Bukavu au Sud Kivu, lors d’une visite à la radio RTNC Bukavu. Bien que l’Etat congolais soit supposé financer la RTNC, la station doit aussi compter sur des bailleurs de fonds externes pour financer et moderniser ses équipements. Les salaires sont rarements payés.

Depuis cette visite en novembre 2010, la RTNC Bukavu est devenue un partenaire d’IWPR et bénéficie de notre programme de dévelopement. Un des buts principaux du projet d’IWPR en RDC est de développé les capacités des stations de radio locales. Nous formons des reporters pour leur donner les compétences nécessaires à la production de reportages impartiaux et justes, mais nous fournissons aussi du matériel de production aux stations. Il ne sert à rien de produire un reportage intéressant si le son est inaudible.

Mélanie Gouby est la productrice multimedia d’IWPR en RDC et une journaliste et photographe freelance.  
http://melaniegouby.com/